Catégories
Copywriting Rédaction optimisée

Les 11 préceptes pour rédiger un titre d’article qui incite au clic

Un mauvais titre, et c’est toute votre stratégie de contenu qui s’effondre. Vous n’avez que quelques mots pour convaincre l’internaute de cliquer et visiter votre site. Incitez sa curiosité, vantez les bénéfices de votre article, démarquez-vous… et cela sans tomber dans le style clickbait. Pour parvenir à cet équilibre difficile, gardez à l’esprit ces 11 conseils indispensables pour rédiger un titre.

1. Employez des mots puissants

Le titre doit exalter le lecteur en lui révélant que ce qu’il va lire changera sa vie, sera original ou au moins, lui apportera une aide précieuse. Utilisez des mots porteurs d’émotion ou des termes intenses qui valorisent la qualité de votre contenu et la font connaître à l’internaute. N’utilisez pas les traditionnels « remarquable », « surprenant » ou « incroyable » qui sont vus et revus, et trouvez un mot qui définit davantage votre texte. 

2. Piquez la curiosité du lecteur

Certaines expressions créent un sentiment de curiosité chez le lecteur, car il a envie de savoir ce qu’il ignore. C’est ainsi que des expressions telles que « vous devez savoir », « vous ne devinerez jamais » et « vous ignorez », même si elles sont clichées, sont efficaces. Veillez malgré tout à ce que le texte qui suit surprenne réellement le lecteur, au moins en partie.

3. Différenciez-vous

La concurrence est rude sur le Web, et il est peu probable qu’aucun de vos concurrents n’ait abordé le même sujet que celui de votre article. Pour attirer l’attention de l’internaute, efforcez-vous de trouver un titre qui se démarque, que ce soit en changeant sa formulation, en adoptant un angle original, un vocabulaire différent, etc. 

4. Parlez du bénéfice

Votre titre sera plus performant s’il explique au lecteur potentiel le bénéfice qu’il obtiendra à sa lecture. Pour trouver l’inspiration, remémorez-vous la raison qui vous a poussé à écrire ce texte : quel est le message principal que vous souhaitiez transmettre à votre audience ? Ainsi, si vous rédigez un article pour un blog de tourisme, ne vous contentez pas de l’intituler « 10 conseils de voyage à New York ». Au contraire, ajoutez le bénéfice majeur de cet article : « 10 conseils de voyages à New York avec des enfants », « 10 conseils de voyage à New York avec un petit budget », etc. 

5. Créez un sentiment d’urgence

Très utilisé pour les textes de vente, le sentiment d”urgence est un puissant motivateur. Grâce à lui, vous faites comprendre au lecteur qu’il pourrait manquer quelque chose (une promotion, une information, etc.) s’il ne clique pas. Ce ressort psychologique, appelé syndrome FOMO (fear of missing out), s’est fortement développé avec l’arrivée des nouvelles technologies et ne se limite pas à la vente. Les réseaux sociaux fonctionnent, notamment, sur la crainte de manquer une information qui semble capitale à l’internaute. Les textes de vente auront tendance à utiliser l’urgence de l’offre (édition limitée, plus que quelques places disponibles, bientôt épuisé, etc.), mais les textes d’information peuvent jouer sur l’importance de l’information (à lire absolument, indispensable, etc.).

6. Incorporez des chiffres dans vos titres

Concis, précis, porteurs de valeur, faciles à lire, les chiffres attirent les lecteurs, ce qui explique leur utilisation massive sur le Web. Faites le test vous-même en réfléchissant au titre sur lequel vous cliqueriez plus volontiers :

  • Les raisons pour lesquelles vous devez arrêter le sucre
  • 20 raisons pour lesquelles vous devez arrêter le sucre

7. Adressez-vous à vos lecteurs

Vous ne devez écrire que pour une seule personne, votre persona. Cette règle doit également être appliquée à la rédaction du titre de votre article. Utilisez le « vous » (vos, votre) ou le « tu » (ton, tes…) dès que possible. L’utilisation d’un pronom personnel ou d’un adjectif possessif ciblé sur la personne augmentera l’attrait de votre titre. 

8. Posez une question

Poser une question dès le titre (à laquelle vous devez obligatoirement répondre dans le texte) suscite la curiosité des internautes qui ne connaissent pas ou ne sont pas certains de la réponse. Cette technique amène donc du trafic vers votre site. 

L’ambiguïté et l’incertitude provoquées par une question créent une sorte de déséquilibre dans l’esprit du lecteur qui cherche à rétablir la balance grâce à l’information. Ainsi, un titre tel que « Peut-on vraiment se soigner grâce à l’homéopathie ? » attirera aussi bien les personnes qui utilisent cette médecine alternative que les autres.

9. Surprenez vos lecteurs

Les titres chocs surprennent l’internaute et l’incitent à cliquer. Ils ne conviennent toutefois pas à tous les sites et doivent toujours être utilisés avec respect pour le lecteur. Il est possible de trouver un équilibre entre un titre putaclic et un titre étonnant. Révéler des statistiques méconnues sur votre secteur d’activité dans un titre est une excellente façon d’inciter au clic sans tomber dans le racolage de bas étage.  

10. Soyez précis

Il suffit de quelques lettres pour amener une précision propice au clic. Oubliez les pronoms indéfinis et remplacez-les par des pronoms personnels ou démonstratifs. La nuance est légère, mais peut vous amener quelques visiteurs supplémentaires. Par exemple, comparez ces titres de presse :

  • Un riverain a vécu un calvaire suite à la tempête
  • Ce riverain a vécu un calvaire suite à la tempête 

11. Ne cédez pas aux sirènes du piège à clics

Il est tentant de sortir la grosse artillerie pour inciter un maximum d’internautes à consulter votre article, mais vous devez garder à l’esprit qu’un titre ne peut jamais être trompeur. Il doit convaincre tout en reflétant avec précision la teneur du texte. Si votre contenu n’est pas à la hauteur de la promesse faite dans le titre, les internautes ne reviendront pas sur votre site. Si vous offrez des informations surprenantes, dites-le. Si elles ne le sont pas, abstenez-vous, cela nuirait à votre image de marque. 

Une dernière remarque pour rédiger un titre d’article qui incite au clic

Vous devez faire plusieurs essais. Le bon titre ne sera probablement pas celui auquel vous pensez en premier. Rédigez au moins une dizaine de titres et mettez-vous à la place du lecteur pour choisir celui qui a le plus de chances de succès. N’oubliez pas qu’il est absolument impossible d’utiliser l’ensemble de ces conseils pour un seul titre, en particulier le titre SEO qui doit rester court. Si vous respectez deux ou trois de ces préceptes, c’est déjà un succès.  

Et si vous voulez tester la charge émotionnelle, spirituelle ou intellectuelle de votre titre, je vous conseille cet outil gratuit de l’Advanced marketing institute (en anglais) : https://www.aminstitute.com/headline/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.