Catégories
Rédaction optimisée

Écrire une metadescription qui augmente le taux de clic

L’extrait qui s’affiche sur Google est essentiel pour votre trafic. Pour Ă©crire une metadescription qui augmente le taux de clic, suivez ces conseils.

Rédiger un bon extrait pour les moteurs de recherche est souvent vu comme une perte de temps, car il n’améliore pas le référencement naturel d’une page. Le bâcler est toutefois une erreur capitale, car cet extrait est la première impression que vous donnez à un internaute qui ne connaît pas votre site ou votre marque. Sans oublier que ces quelques caractères peuvent influencer son choix de cliquer ou non pour visiter votre site. Voici 4 astuces pour écrire une metadescription qui augmentera le taux de clic et le trafic vers votre site.

Vous constatez que vos pages sont bien positionnĂ©es sur les moteurs de recherche, mais que votre taux de clic est faible. Essayez ces 4 astuces pour Ă©crire des mĂ©tadescriptions qui incitent au clic : 

RĂ©diger un extrait de 50 Ă  160 caractères 

La longueur de la metadescription ne se calcule pas en caractères, mais en pixels. En effet, Google n’impose pas de limite maximale, mais l’espace disponible pour l’affichage est limitĂ©, et tout extrait plus long est tronquĂ©. L’espace fait environ 950 pixels, ce qui Ă©quivaut Ă  160 caractères maximaux (chaque caractère pesant un nombre de pixels diffĂ©rent). 

Si vous voulez ĂŞtre certain que la metadescription s’affiche parfaitement sur la page des rĂ©sultats de recherche, elle doit comprendre entre 50 et 160 caractères. Mieux vaut viser 160 caractères, car un extrait trop court pourrait ĂŞtre jugĂ© insuffisamment descriptif par les algorithmes et remplacĂ© par un extrait choisi au hasard – ou presque – dans votre texte.  

Utiliser tout l’espace disponible est Ă©galement un moyen de vous assurer que vous offrez l’information la plus complète aux internautes qui ne vous connaissent pas. 

Pour vous assurer que vous ne dépassez pas le nombre de pixels maximum, vous pouvez utiliser un simulateur de pixels tel que SERPsim ou le SERP Optimisation Tool

Insérer la requête clé dans la metadescription

Vous devez insérer les mots clés utilisés pour optimiser votre texte de la façon la plus naturelle possible dans votre metadescription.

Vous vous demandez sans doute pourquoi insérer la requête clé dans la metadescription si cette dernière n’est pas un critère SEO ? Cette pratique n’améliore effectivement pas le positionnement de votre page sur la SERP, mais elle permet de maîtriser (au moins un peu) le libellé de la metadescription.

Il suffit de consulter les consignes de Google pour comprendre : l’entreprise de Mountain View indique :

« Les balises Meta « description » sont importantes, car Google pourrait les utiliser comme des extraits pour vos pages. Notez que nous utilisons le conditionnel, car Google peut choisir d’utiliser une section pertinente du texte visible de votre page si elle correspond Ă  une requĂŞte de l’internaute. »

Autrement dit, la metadescription est considéré comme un extrait pertinent de votre page et laissée à la discrétion des algorithmes (et tout le monde sait qu’ils sont d’excellents copywriters).

En pratique, les consĂ©quences sont les suivantes : 

  • Les mots recherchĂ©s par l’internaute sont inclus dans la metadescription que vous avez Ă©crite : elle s’affiche telle que vous l’avez rĂ©digĂ©e sur la page de rĂ©sultats. Ainsi, si l’internaute cherche “dĂ©velopper sa visibilitĂ© en ligne” et que c’est la requĂŞte que vous avez travaillĂ©e et insĂ©rĂ©e dans la metadescription, la metadescription apparaĂ®tra comme vous le souhaitez. Vous en maĂ®trisez le libellĂ©.
  • Les mots recherchĂ©s par l’internaute ne sont pas inclus dans la metadescription que vous avez Ă©crite : Google affiche alors un extrait du contenu de votre texte comportant les mots cherchĂ©s par l’utilisateur. Ainsi, votre page optimisĂ©e pour “dĂ©velopper sa visibilitĂ© en ligne” pourrait aussi ressortir si l’internaute cherche “amĂ©liorer sa visibilitĂ© sur le Web”. Si ces mots ne sont pas dans l’extrait que vous avez rĂ©digĂ©, Google cherchera dans votre texte un passage qui les contient et utilisera cet extrait sur la page de rĂ©sultats. Ce qui pourrait donner un extrait de ce type : 

Comme il est probable que le positionnement de votre texte soit meilleur sur la requĂŞte principale que sur une variante, insĂ©rer la requĂŞte clĂ© dans l’extrait permet d’en maĂ®triser le libellĂ© pour votre meilleur positionnement. 

Si votre trafic vient en grande partie de requêtes de marque, il est judicieux d’insérer le nom de votre marque dans la metadescription pour éviter que Google aille piocher un extrait de votre texte pour la faire correspondre à la requête exacte de l’internaute.

Écrire une metadescription claire et focalisée sur les bénéfices

L’extrait doit consister en une explication claire et descriptive du contenu de la page. Idéalement, il ne doit pas répéter le title, mais le compléter pour donner plus d’informations à l’internaute.

Vous pouvez considĂ©rer la metadescription comme une sorte de sous-titre qui donnerait des dĂ©tails supplĂ©mentaires Ă  l’internaute de façon Ă  lui donner envie de cliquer. Parlez-lui des dĂ©couvertes qu’il fera en lisant votre texte, promettez-lui que votre article rĂ©pondra Ă  ses questions (si c’est bien le cas). 

Si vous rĂ©digez la metadescription d’une fiche produit, vous ne devez pas nĂ©cessairement faire des phrases complètes, Ă  condition que le texte reste lisible. Ainsi, vous pouvez indiquer des informations cruciales pour un consommateur : le prix, la marque, la gratuitĂ© de la livraison, etc. 

Insérer un appel à l’action dans l’extrait pour favoriser le clic

Vous voulez que l’internaute effectue une action lorsqu’il voit votre metadescription : cliquer pour lire le texte ou découvrir votre produit. Après lui avoir présenté les bénéfices qu’il trouvera en cliquant, incitez-le à le faire en utilisant des verbes d’action : découvrez, cliquez, commandez…

Une réponse sur « Écrire une metadescription qui augmente le taux de clic »